Bilan fin 2017

Le thème « Surveillance du Marché » prend de plus en plus d’importance, tous acteurs économiques confondus.

Des réflexions au niveau de la Commission Européenne, l’initiative MSSI Europe lancée officiellement en mars 2016 par 6 grands fabricants européens, des Commissions Surveillance du Marché dans les organisations professionnelles et autres initiatives qui voient le jour, confirment l’intérêt du sujet et la nécessité d’une très grande convergence.

Depuis sa création en 2008, l’ASEC a analysé plus de 300 dossiers. Chacun correspond à un appareil trouvé sur le marché en France, toutes marques et fonctions électriques confondues.

Les appareils de protection électrique (disjoncteurs et Interrupteurs différentiels) représentent 75% des dossiers analysés.

Savez-vous combien de marques différentes de disjoncteurs et interrupteurs différentiels, l’ASEC a trouvé sur le marché Français ? … Plus de 90 ! Et ce n’est certainement que la partie visible de l’iceberg.

Par différentes actions, l’ASEC a pu contribuer à faire en sorte que 22 références de disjoncteurs ou d’interrupteurs différentiels de marques différentes,
reconnus non-conformes présentant des risques graves, ne nuisent plus à la sécurité des usagers de l’électricité, soit par leur disparition du marché
Français, soit par l’amélioration de leur qualité. Cela correspond à plus de 60 000 appareils électriques non-conformes avec risques graves non installés
chaque année.